Paroles Tu Le Sais

Paroles Tu Le Sais

Parfois je vois le détail qui te gêne
Et j’en écris des tirades, des poèmes
Poussent souvent sur ma langue des aiguilles affûtées
Sans effet boomerang, boom je vais te piquer
C’est un peu la chanson de l’amoureux du mecton
Qui tua par amour et se retrouve en prison

Que des bons, que des bons, que des bons, que des bons sentiments
Dans le fond, dans le fond, dans le fond, moi je n’ai rien de méchant

Mais tu le sais, dis que tu le sais, dis
Moi que tu sais que derrière toutes ces conneries
Ce n’est jamais dit pour te blesser, dis
Ce n’est que parce que je t’aime que je te châtie

Parfois je teste ton rire, je dis n’importe quoi
Si ça ne te fait pas sourire, j’ai manqué ma proie
Le daltonien te dira que la pelouse est bleue

Moi pour te dire que j’aime bien, je m’écrie c’est hideux
Y penseras-tu maintenant lorsque tu m’entendras
Te charrier mon enfant, c’est parce que j’ai pour toi

Que des bons, que des bons, que des bons, que des bons sentiments
Dans le fond, dans le fond, dans le fond, moi je n’ai rien de méchant
Que des bons, que des bons, que des bons, que des bons sentiments
Dans le fond, dans le fond, dans le fond, moi je n’ai rien de méchant

Mais tu le sais, dis que tu le sais, dis
Moi que tu sais que derrière toutes ces conneries
Ce n’est jamais dit pour te blesser, dis
Ce n’est que parce que je t’aime que je te châtie
Mais tu le sais, dis que tu le sais, dis
Moi que tu sais que derrière toutes ces conneries
Ce n’est jamais dit pour te blesser, dis
Ce n’est que parce que je t’aime que je te châtie

Parfois je vois le détail qui te gêne
Et j’en écris des tirades des poèmes
Parfois je teste ton rire, je dis n’importe quoi
Si ça ne te fait pas sourire, j’ai manqué ma proie

Mais tu le sais, dis que tu le sais, dis
Moi que tu sais que derrière toutes ces conneries
Ce n’est jamais dit pour te blesser, dis
Ce n’est que parce que je t’aime que je te châtie
Mais tu le sais, dis que tu le sais, dis
Moi que tu sais que derrière toutes ces conneries
Ce n’est jamais dit pour te blesser, dis
Ce n’est que parce que je t’aime que je te châtie